Jocelyne MARTIN

Page par page 003b  Page par page 003bbb13

 

 

 

  Née à Méron en 1960, j'ai grandi au Puy-Notre-Dame où mes attaches familiales sont nombreuses. J'habite à Montreuil-Bellay depuis 1984. Mariée, j'ai 3 enfants. 

Ingénieure de l'agriculture et de l'environnement, j'assure, au Lycée agricole Edgard Pisani, la direction du Centre de formation continue et du CFA. 

Au service de l'agriculture et du territoire autour de la relation emploi/formation, j'ai la conviction que la formation est un outil déclencheur d'insertion et d'avenir. Je considère que chacun est porteur d'atouts, de compétences quelle que soit sa situation. Je citerai le travail réussi avec les professionnels agricoles du groupement d'employeurs SAFRAN autour de l'activité saisonnière pour répondre aux besoins des entreprises et créer de l'emploi durable. 

 Chevalier de l'ordre national du mérite, conseillère municipale depuis 20 ans à Montreuil-Bellay, j'ai été première adjointe en charge de la culture et des services à la population. J'ai été maire de Montreuil de 2010 à 2014. 

Mon engagement dans la vie communale s'est élargi à la Communauté d'agglomération dès 2008. Dans le cadre de la coopération intercommunale, j'ai participé à la mise en oeuvre de chantiers d'insertion. J'ai contribué à la mise en place d'une politique en faveur de la petite enfance et de la jeunesse, à la définition d'une politique culturelle accessible à tous. J'ai soutenu  des actions en faveur du développement économique notamment en m'impliquant dans les négociations qui ont abouti à la conciliation des enjeux économiques et environnementaux sur la zone de Méron. 

En parallèle, je me suis investie dans la vie associative. Membre du centre socio-culturel inter­communal Roland Charrier, j'en ai assuré la présidence de 1997 à 2008. Durant cette période, j'ai conduit de nom­breux  projets : accueil du mercredi, mise en place du service jeunesse, création de la Maison de l'enfance.

 Nous vivons actuellement une période de mutation, de transition qui n'est pas sans conséquences sur les équilibres économiques et sociaux. Dans ce contexte, les politiques publiques sont interrogées. Il est nécessaire de préserver l'existant en maintenant une dynamique de projet. Un exercice qui demande imagination, créativité et rigueur. 

Aux côtés de Bruno Cheptou, avec Claude Mainguy et Laurence Caillaud, je suis disponible pour mettre mes compétences et mon énergie à votre service en m'investissant dans ce mandat départemental renouvelé.  

Ghjkbis

 

Date de dernière mise à jour : 09/04/2015